LE JOURNAL DE TA CHATTE

Le Journal de ta chatte #3 :
Manoumi – La PMA à l’étranger

La lutte pour la réappropriation des savoirs gynécologiques est aussi une lutte pour nos droits reproductifs. La réglementation de l’accès à la PMA, à la fois dans la loi et dans la pratique médicale, est révélatrice de l’ensemble des normes implicites et explicites qui pèsent sur la parentalité. Qui a le droit (et le devoir) d’être parents ? Les personnes cis en couple hétérosexuel, jeunes (pas de PMA pour les femmes après 43 ans), minces (pas de PMA pour les femmes jugées trop grosses), blancs (à cause du racisme médical, de la croyance que les femmes noires n’ont pas de problèmes de fertilité, et du manque de dons de gamètes). Pour nous, militer pour l’accès libre et gratuit à l’IVG ou pour la PMA pour tous.tes relèvent de la même évidence : nos corps, nos choix, nos familles. 
Dans cet épisode du Journal de ta chatte, Manouni nous parle justement de sa famille et comment elle a dû la composer : en partant faire des PMA en Belgique.
Vous pouvez retrouver Manoumi et sa joie de faire famille sur son blog.


Le Journal de ta chatte #2 :
Eva – L’accouchement à domicile

Après un premier accouchement sans se poser trop de questions, Eva a choisi d’accoucher de son deuxième enfant chez elle. Elle nous raconte sa première grossesse et comment elle en est venue à désirer donner naissance chez elle ensuite. La présence de sa fille, les suites de couches, la douleur sans péridurale, la rareté des sages-femmes proposant ce suivi, voilà autant de sujets qui sont abordés dans cette vidéo. 


Le Journal de ta chatte #1 :
Salomé et Zora – Le SOPK

Zora et Salomé nous parlent du Syndrome des Ovaires Poly-Kystiques (SOPK). Être très poilue et ne pas avoir de règles, c’est une maladie ? Pourquoi est-il si difficile d’obtenir un traitement adapté à nos plaintes ? Des réponses et plein d’autres questions soulevées dans cet entretien !

C’est quoi, le S.O.P.K ? C’est une maladie endocrinienne qui touche à la production de différentes hormones dans le corps, notamment la LH et la FSH, et qui entraîne en général un taux de testostérone élevé et une résistance à l’insuline. Les effets sont nombreux et variables selon les individus, en nombre et en intensité. En général, on observe :
– des microkystes au niveau des ovaires (ce sont des follicules qui ne sont pas arrivés à maturation) ;
– des ovulations irrégulières ou absentes, avec des cycles très longs, une pilosité importante, habituellement associée à une physiologie dite masculine (intérieur des cuisses, visage, dos), de l’acné, la perte des cheveux (liée au taux élevé de testostérone) ;
– une prise de poids et/ou une difficulté à prendre du poids (liées à la résistance à l’insuline).

Si vous présentez ces signes, vous pouvez en discuter avec votre médecin, qui peut vous prescrire différents examens pour confirmer le diagnostic : une échographie du bassin pour observer la présence des kystes ovariens et une prise de sang pour mesurer les taux d’hormones.

Pour jouer au Twine de Zora mentionné dans la vidéo, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur le S.O.P.K, les conseils de Salomé et Zora :
– PCOS for Dummies
– Le compte Instagram QPCOS
– PCOS Workbook
– 8 Steps to reverse your PCOS
– PCOS: The Dietitian’s Guide